Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php on line 124 Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php:124) in /htdocs/public/www/index.php on line 49 Twitter : à quand une actualité « vue du ciel » ? - Ouinon.net

Twitter : à quand une actualité « vue du ciel » ?

Dans la nuit du 1er février dernier s'est déroulé le Superbowl. Dès le lendemain, le site du New York Times a publié une carte des États unis affichant les occurrences les plus récurrentes sur l'outil Twitter, pendant le déroulement de cet évènement sportif. Sur cette carte interactive, on peut même faire glisser un curseur pour observer ce qui s'est écrit minute par minute. Très fort !



J'ai découvert cette carte 4 jours plus tard via BienBienBien. J'y commente alors ce qui me parait être une évidence :

Il faudrait une carte de cette sorte, à l’échelle du monde et mise à jour automatiquement tous les 1/4 d’heure [NDLR : je me suis peut être un peu trop emballé sur période] , sur la homepage de Twitter ! Je pense que serait un moyen intéressant de suivre l’actu mondiale « vue du ciel », pour ceux qui le souhaitent.

Imaginez un peu ce que pourrait donner la bête : une carte du monde, sur laquelle vous pourriez zoomer. Sur chaque zone de la carte apparaitraient les mots les plus écrits sur Twitter sur une ou des périodes données, à la manière d'un nuage de tags géolocalisés (exactement ce qu'a fait le New York Times pour le Superbowl, en fait). Je précise en passant que Twitter est un terrain favorable pour ce type d'application car, outre le côté « plateforme propriétaire », c'est un outil de discussion, dont la plupart des comptes sont géographiquement localisés (lors de leur inscription, les utilisateurs précisent leur ville). Dans les fonctions possibles, on pourrait également imaginer que l'échelle de temps puisse être contrôlée par l'utilisateur : par exemple, le choix d'afficher les grandes tendances de ce qui s'est écrit sur Twitter pendant les 24 heures précédentes, pendant la semaine précédente ou même pendant le mois précédent (je ne suis pas un spécialiste de la question mais pas sûr que l'on puisse avoir le possibilité de « scanner » sémantiquement un tel volume de contenu dans des échelles de temps plus restreintes — si c'est possible, c'est encore mieux !). L'utilisateur pourrait contrôler cette échelle de temps grâce à une interface similaire au curseur de la carte du Superbowl. Une carte qui pourrait être accessible même aux non utilisateurs de Twitter, ce qui leur donnerait peut être envie de s'inscrire, ou au moins de revenir régulièrement voir cette vitrine, juste pour observer les tendances des discussions. Par exemple, on pourrait s'apercevoir que tel évènement est retentissant dans une zone géographie (une ville, un pays, un groupe de pays) et pas dans une autre ; que tel évènement n'est pas perçu de la même manière ici ou là (une zone pour, une zone contre) ; observer les buzz locaux ; observer la manière dont se déplace géographiquement une nouvelle au fil du temps, etc. Bref, les usages possibles sont extrêmement nombreux et je ne serais même pas capable de tous les imaginer. (En suivant le mouvement des nuages de mots, on pourrait même imaginer une météorologie de l'info : « demain, cette news risque d'arriver sur le quart sud ouest du continent… », avec des courants, des anticylones et des tempêtes ayant un effet chronique sur les différents flux ;-)

Du côté de Twitter, on planche pour le moment sur l'exploitation et la mise en valeur des requêtes les plus fréquentes dans le moteur de recherche de Twitter, comme nous l'indique cet article Testing A More Integrated Search Experience (d'autres infos en français, avec liens, sur Techcrunch). Du coup, je me dis que cette histoire de carte de l'info Twitter (basée sur le contenu géolocalisé des messages, pas sur les requêtes du moteur de recherche) n'est pas pour tout de suite… Pourtant, quelques petits malins du New York Times ont réussi à relever le challenge en quelques heures. Alors !… ils attendent quoi chez Twitter pour se bouger les fesses ? ;-)

Pour les amateurs de carto qui pourraient me tomber dessus, je précise que d'autres sites ont déjà lancé leurs propres cartographies de l'information — sur la forme, ce n'est donc pas une nouveauté. Le projet le plus récent étant le TimeSpace du Washington Post (d'autres liens à ce sujet sur le blog Information Aesthetics). Mais il ne s'agit là que de cartes sur lesquelles on ne fait « que » positionner sur une carte du monde des articles écrits par des journaux (une version géographique des homepages de sites de presse en quelque sorte) et tout cela passe par des filtres éditoriaux. Il n'y a pas ce côté « sauvage », « opinion », « spontané » des posts qui peuvent être publiés sur Twitter. Observer la manière dont l'info circule plutôt que simplement observer les lieux ou elle se passe. Et puis l'affichage par mots clés peut appuyer sur des points précis et donner du sens. Attention, je n'écris pas qu'une carte basée sur le contenu des messages Twitter serait forcément plus représentative de l'actualité du monde qu'une carte basée sur des articles de presse (loin de moi cette idée), mais disons que ce pourrait être une représentation complémentaire, qui pourrait apporter son lot de surprises, d'actu locale, et de « contre pouvoir » sur le champs de l'information et des tendances d'opinion. Je ne suis pourtant pas un utilisateur de Twitter (et non ;-) mais je le vois comme ça. Une vison de l'actualité « vue du ciel » en quelque sorte. Dans mon esprit, à condition que tout cela soit techniquement faisable, une telle carte existera forcément. Je me doute bien qu'il s'agit d'avantage de difficultés techniques que de capacités à réinventer de la roue. Mais en grand impatient que je suis, j'espère simplement que cela se fera le plus vite possible ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.